Description du concept

Données administratives


Toutes ces données sont générées automatiquement par le système informatique.

Elles peuvent être consultées par le menu CONCEPT => INFORMATIONS ADMINISTRATIVES.

1.1.1 Identificateur d'entrée (ISO 12620 : A.10.15)

Numéro attribué à l'ensemble de la fiche conceptuelle multilingue et valable pour tous les termes dans toutes les langues décrites.


1.1.2 Origine

La valeur "importé" est attribuée par défaut à toutes les fiches conceptuelles multilingues créées par rétroconversion au départ des versions monolingues du D.H.I. Elle est également inscrite au niveau administratif de la langue et du terme.

La valeur "créé" est donnée à toute nouvelle fiche conceptuelle multilingue créée. Elle existe également au niveau administratif de la langue et du terme.


1.1.3 Statut

La valeur "à vérifier" est donnée aux fiches conceptuelles multilingues rétroconverties réputées problématiques. Elle existe également au niveau administratif de la langue et du terme.

La valeur "retiré" est donnée à toute fiche conceptuelle multilingue supprimée. Les valeurs administratives de chaque sous-fiche et de ses termes peuvent être maintenues telles quelles.

Selon le principe d'héritage, la valeur "validé" ne peut être activée au niveau de la fiche conceptuelle multilingue que si elle l'est au niveau de chaque sous-fiche monolingue et, partant, au niveau des termes.


1.1.4 Responsable (ISO 12620 : A.10.2.2)

La responsabilité à ce niveau est toujours celle du président du comité de rédaction.


1.1.5 Note du président du comité de rédaction(ISO 12620 : A.8)

Cette note du président du comité de rédaction est destinée à recevoir toute information qui ne relève pas des champs précédents et qui n'est pas destinée à être lue par le public.

La note courante permet de conserver la mémoire des dernières modifications effectuées. Lorsque la fiche est exportée vers le serveur, cette note est répertoriée dans le journal de bord et archivée dans la fiche.

Si la fiche est à nouveau importée pour modification, les anciennes notes courantes sont consultables, mais ne peuvent plus être modifiées. Elles constituent donc une forme d'historique des modifications.