Typologie des contextes

Extraits des normes ISO


Ces données sont protégées par les droits d'auteurs de l'ISO. Toute reproduction en dehors de l'aide en ligne du logiciel Dhydro, développé dans le cadre du projet MLIS-DHYDRO, est prohibée.

Extrait de la norme ISO 12620 : A.5.3

A.5.3 CONTEXTE

DESCRIPTION : Énoncé dans lequel figure le terme étudié.

NOTE 1: Pour la définition du terme concerné voir l'ISO 1087:1990, 6.1.5.7.

NOTE 2: Les contextes sont très fréquemment expliqués dans la terminologie descriptive et axée sur la traduction. Certaines bases de données utilisent des "exemples" comme références contextuelles. Aux fins d'échange, ces catégories de données sont généralement adaptées au "contexte" des catégories de données.

Outre qu'ils fournissent de l'information sur les notions, les contextes donnent de l'information typologique sur les textes, valable lorsqu'il s'agit de déterminer l'usage d'un terme et les références à des cooccurrents. Ainsi, certaines bases de données considèrent-elles le contexte comme étant une catégorie de données liée à un terme.

INSTANCES POSSIBLES: Les types de contextes peuvent comprendre

a) le contexte définitoire
DESCRIPTION : Contexte qui fournit toute l'information nécessaire concernant la notion, mais qui ne possède pas la rigueur formelle d'une définition.

NOTE : On peut parler de contexte encyclopédique lorsqu'un contexte définitoire est composé d'une longue description sur la notion en question.

EXEMPLE : Contexte définitoire du terme "tissage)': le "tissage" est un ensemble d'opérations visant à

produire des tissus en entrelaçant une au plusieurs séries de fils, au moins un fil de chaîne et un fil de trame, à

angle droit les uns par rapport aux autres.

b) le contexte explicatif d'une notion.
EXEMPLE : Contexte explicatif du terme ('peigne)': le "peigne", qui garde séparés les fils de chaîne, aide à déterminer la largeur de l'étoffe.

c) le contexte associatif
DESCRIPTION : Contexte contenant le minimum d'informations notionnelles nécessaires pour associer la notion à un champ notionnel précis.

EXEMPLE : Contexte associatif du terme "tablier": La navette qui contient le fil de trame passe d'un côté à l'autre de la foule du métier, et le fil ainsi placé est poussé par le peigne vers les noeuds fixés au tablier.

d) le contexte linguistique
DESCRIPTION : Contexte illustrant la fonction du terme dans le discours, mais qui ne fournit aucune information notionnelle.

NOTE : Les cas où l'occurrence d'un terme n'est pas associée à un discours environnant sont de simples attestations.

EXEMPLE : Les "rectifieurs de surfaces cylindriques" consomment généralement peu d'électricité.

e) le contexte métalinguistique
DESCRIPTION : Contexte consistant en un discours sur le terme, destiné à présenter son emploi autonome.

NOTE : Le contexte métalinguistique se distingue des autres types de contexte par le fait qu'il constitue une description du terme lui-même. Les autres types de contexte consistent en une description de la notion ou de l'objet auquel se réfère le terme.

EXEMPLE:
- Le terme expertise en français, employé au sens de 'compétence d'expert' (expert competence), est un emprunt de l'anglais.
- L'obstruction, pratique réputée consistant à mener de très longs débats, peut sérieusement entraver le processus législatif.